MarsThèque

Forum dédié au chanteur Bruno Mars
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 2011-06-09 -UT San Diego - "Bruno Mars speaks: Up to the stars"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MilOO19
Admin
Admin
avatar

Age : 39
Messages : 1928
Date d'inscription : 25/03/2013
Localisation : Corrèze

MessageSujet: 2011-06-09 -UT San Diego - "Bruno Mars speaks: Up to the stars"   Lun 31 Mar - 21:43

UT San Diego


Bruno Mars speaks: Up to the stars

An exclusive interview with the Grammy-winning pop wunderkind about his music, Michael Jackson, Elvis Presley, Bob Marley, Jimi Hendrix and more
By George Varga9 a.m.June 9, 2011Updated10:12 a.m

Few experiences can fuel success like complete and utter failure. Grammy Award-winning pop sensation Bruno Mars learned this from a bitter, yet ultimately fruitful, personal experience that helped propel him from obscurity to fame.

(To read our complete Q&A interview with Mars,click here.)

Mars was only 18 when he signed a $100,000 recording deal in 2004 with Motown. The budding singer-songwriter was elated to earn a contract with the fabled record label, once home to such legends as Marvin Gaye, Diana Ross and Michael Jackson, Mars’ biggest musical inspiration.

Eight months later, after a series of Los Angeles recording sessions that yielded repeated frustration for the young Hawaiian native, Motown dropped him. For Mars (real name: Peter Gene Hernandez Jr.), it was a professional disaster that put him on the road to international stardom.

“It was probably the best thing that ever happened to me, as far as being a reality check and (learning) what it really takes to break into this (business),” said Mars, 25, who plays a nearly sold-out show here Saturday at the San Diego County Fair’s 9,000-capacity Grandstand Stage. Janelle Monae opens.

“I was so young at the time that, at 18, I probably thought being signed (to Motown) was it for me," Mars continued, speaking from a recent Seattle concert stop. "But you don’t know what the hell you’re doing at 18. And when I got dropped, that’s when I thought: ‘I’ll do everything on my own; I’ll write my own music and produce it.’

"I was very frustrated (at Motown) because I was in (recording) studios with producers, trying to explain to them how I wanted these songs to sound. And how can you explain something you haven’t done yet?”

Mars hasn’t done it all, yet, not even close.

But the rising young star has become one of pop music’s most in-demand collaborators, thanks to his key singing, songwriting and arranging contributions to such hit songs as Cee Lo Green’s Grammy-winning “F--- You” (later retitled “Forget You”), Travis McCoy’s “Billionaire,” B.o.B’s “Nothin’ On You” and Flo Rida’s “Right Round.”


“I’d like to collaborate with Alicia Keys and Kings of Leon,” Mars said. “I recently did a song with Eminem and would love to do another. … My goal is to find a new artist; I’d love to produce a whole album that I’m not singing on.”

Does he have any musical candidates in mind yet?

Mars chuckled. "I'm just looking; I'm holding auditions," he replied. "So, if you're five-foot-five with brown eyes, a cute little thing... I'm kidding!"

Like very few of his contemporaries, Mars is equally adept creating hip-hop, pop, neo-soul, reggae or rock (both contemporary and retro).

His versatility is due, in part, to his having launched his musical career soon after he stopped wearing diapers. By age 3, Mars was singing “Hound Dog” and shaking his hips, mini-Elvis-style, as a member of his parents’ Honolulu lounge band, the Love Notes. He was not yet 4 when he briefly appeared as the world's youngest Elvis impersonator on the Nicolas Cage/Sarah Jessica Parker film comedy, "Honeymoon in Vegas."

(Click here to watch his precocious screen debut.)

http://www.youtube.com/watch?v=BFDcVvDB1Ko


Subsequent stints in other cover bands, including the Los Angeles-based Sex Panther, gave him a keen grasp of both performing and pop song craft. So, in partiuclar, did the years he spent performing a slew of classic songs by Presley and Michael Jackson, both of whom made a lasting impression on the young Mars.

"Really, it was just their command," he said. "The biggest thing is the command they both have on stage... how they can control the crowd and the band. I think there's a performance of Elvis on the Ed Sullivan (TV) show where he does 'Hound Dog.' At the end he slows it down, and -- to me -- it looked like an improv moment, not like something they rehearsed.

"It was like he (Presley) saw girls (in the audience) freaking out and said to himself: 'Watch me slow it down -- and then really go nuts.' And he slows it down at the end and (then) starts his little dance, and he had them. The confidence Elvis and Michael exuded from stage, I'm a fan of."

Happily for Mars and his legions of mostly young fans, his years of study and emulation did not go to waste. The payoff came with his chart-topping 2010 debut solo album, “Doo-Wops and Hooligans,” which yielded such No. 1 hits as “Grenade” and the Grammy-winning “Just the Way You Are.”

While some of the songs are lightweight, the album is well-crafted from start to finish. What results suggests that, once his teenybop star phase concludes

“I take the artist side of what I do very seriously,” Mars said. “I feel it’s my job to continue being a student of music if I want to continue being an artist and a producer of other artists. You have to keep filling your mind with other music. You have to be ahead of the curve.”

One a recent video of Mars performing "Grenade" on a European TV show, he begins with a guitar into on a Fender Stratocaster.

The liquid-like sound he gets from the instrument suggests an homage to the late Jimi Hendrix, not in a flashy way, but in a manner that suggests Mars is a big fan of the musicality Hendrix achieved.

"For sure," Mars said. "He's the greatest guitar player in the world ... a guy who masterd that instrument. It was talking when he played. And when he did a solo, he made the guitar cry -- or made it sound like it was coming from the devil's amplifier."

During the course of his concerts, Mars sings and plays guitar, drums and -- on at least one song -- ukulele.

Asked how his guitar-playing impacts his drumming, and vice versa, he replied: "The drumming helps a lot when I'm producing songs or writing songs. My knowledge of drums helps more in that aspect, (although) I don't know, man. Im not great at any of them. The guys we're talking about, the Hendrix-es, are guitar players. I can put some chords together and maybe write a song, but I'm learning every day. And that's the fun part."

Mars is now at work on his second album. It will, he promises, be superior to his first and will much better represent his undiluted musical vision.

“I feel like I know everything I did wrong on this (first) one,” he said. “Not ‘wrong,’ but things I can do better. The next one is going to be my album.”

And what can this multimillion-selling pop phenom do better?

“I’ve got to show you,” he said. “I can show you in music better than I can tell you in words.”

george.varga@uniontrib.com; (619) 293-2253; Twitter, @georgevarga


Dernière édition par MilOO19 le Mer 27 Aoû - 9:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://unorthodox-bruno.forumdefans.com
MilOO19
Admin
Admin
avatar

Age : 39
Messages : 1928
Date d'inscription : 25/03/2013
Localisation : Corrèze

MessageSujet: Re: 2011-06-09 -UT San Diego - "Bruno Mars speaks: Up to the stars"   Lun 31 Mar - 21:44

Traduction simple de l'article

Bruno Mars parle: Jusque dans les étoiles

Une interview exclusive avec le pop prodige Grammy de sa musique, Michael Jackson , Elvis Presley , Bob Marley , Jimi Hendrix et plus
Par George Varga9 a.m.June 9 , 2011Updated10 : 12 a.m

Peu d'expériences peuvent alimenter le succès comme l'échec complet et total . Grammy Award sensation pop Bruno Mars a appris cela de , une expérience personnelle amère , mais finalement fructueuse qui l'a aidé à propulser de l'obscurité à la gloire.

( Pour lire notre Q & A complète entrevue avec Mars , cliquez ici . )

Mars n'avait que 18 ans quand il a signé un accord d'enregistrement $ 100 000 en 2004 avec Motown . Le chanteur -compositeur-interprète en herbe a été ravi de gagner un contrat avec le label légendaire , une fois la maison à des légendes comme Marvin Gaye , Diana Ross et Michael Jackson , le plus grand inspiration musicale de Mars .

Huit mois plus tard , après une série de sessions d'enregistrement de Los Angeles qui ont donné la frustration répétée pour ce jeune homme originaire d'Hawaï , Motown l'a laissé tomber . Pour Mars (nom réel : Peter Gene Hernandez Jr. ) , ce fut un désastre professionnel qui l'a mis sur la route de la célébrité internationale .

" C'est probablement la meilleure chose qui me soit jamais arrivée , dans la mesure comme étant une vérification de la réalité et (apprentissage) ce qu'il faut vraiment percer dans ce (entreprise) », a déclaré Mars , 25 ans, qui joue un spectacle presque sold-out samedi à 9000 des capacités Tribune de l'étape de la foire du comté de San Diego . Janelle Monae s'ouvre.

«J'étais si jeune à l'époque que , à 18 ans, je pensais que probablement être signé ( Motown ) était pour moi , " Mars a continué , en parlant d'un récent arrêt de concert à Seattle . " Mais vous ne savez pas de quoi vous ' re faire à 18 ans. Et quand je me suis laissé tomber , c'est là que j'ai pensé : ' . Je ferai tout mon propre , je vais écrire ma propre musique et produis '

«J'étais très frustré ( à Motown ) parce que j'étais dans ( enregistrement ) des studios avec les producteurs , en essayant de leur expliquer comment je voulais que ces chansons sonnent . Et comment pouvez-vous expliquer quelque chose que vous n'avez pas encore fait ? "

Mars n'a pas fait tout cela , et pourtant , même pas proche.

Mais la jeune étoile montante est devenu l'un des plus en demande collaborateurs de la musique pop, grâce à son chant touche , l'écriture et contributions organiser à ces chansons à succès comme de Cee Lo Green Grammy " F --- Vous " ( plus tard rebaptisé " Oubliez vous " ) , Travis McCoy de " Billionaire " de BoB " Nothin 'On You " et de Flo Rida " Right Round " .


«Je voudrais collaborer avec Alicia Keys et Kings of Leon ", a déclaré Mars . " J'ai récemment fait une chanson avec Eminem et j'aimerais faire un autre . ... Mon but est de trouver un nouvel artiste , je serais ravi de produire un album que je ne chante pas sur " .

At-il encore des candidats de musique à l'esprit ?

Mars en riant. «Je ne fais que regarder , je suis tenue des auditions , " répondit-il. " Donc, si vous êtes cinq pieds cinq pouces avec des yeux bruns , une petite chose mignonne ... Je blague! "

Comme très peu de ses contemporains , Mars est également adepte création hip-hop , pop , néo-soul , reggae ou du rock (à la fois contemporain et rétro ) .

Sa polyvalence est due , en partie , au fait qu'il a lancé sa carrière musicale dès après avoir arrêté de porter des couches . En 3 ans, Mars chantait " Hound Dog " et en agitant ses hanches , mini- Elvis - style, comme un membre de la bande de Honolulu salon de ses parents , les Notes d'amour . Il n'était pas encore 4 quand il brièvement apparu comme le plus jeune imitateur d'Elvis dans le monde sur la comédie du film Nicolas Cage / Sarah Jessica Parker , "Lune de miel à Las Vegas . "

( Cliquez ici pour regarder ses débuts au cinéma précoce . )

Relais ultérieures dans d'autres bandes de couverture , y compris la Panthère de sexe basée à Los Angeles , lui a donné une connaissance aiguë de fois performant et chanson pop art. Ainsi, dans partiuclar , fait les années passées effectuer un grand nombre de chansons classiques par Presley et Michael Jackson , qui ont tous deux fait une impression durable sur le jeune Mars .

" Vraiment , c'était juste leur commandement , » dit-il . " La chose la plus importante est la commande ils ont tous deux sur scène ... comment ils peuvent contrôler la foule et le groupe . Je pense qu'il ya une performance d'Elvis sur le Ed Sullivan Show (TV ) où il fait « Hound Dog ». A la fin il ralentit , et - pour moi - il ressemblait à un moment d'improvisation , pas comme quelque chose qu'ils ont répété .

" C'était comme s'il ( Presley ) a vu les filles ( dans le public ) freaking out et se dit: ' . Regarde-moi ralentir - et puis vais vraiment noix " Et il ralentit à la fin et ( alors ) commence sa petite danse , et il les avait . L' confiance Elvis et Michael dégageait de l'étape , je suis un fan. "

Heureusement pour Mars et ses légions de la plupart des jeunes fans, ses années d'études et d'émulation ne pas se perdre . La récompense est venue avec son album 2010 en tête des charts premier album solo , " Doo Wops and Hooligans - , " qui a abouti à ces n ° 1 hits comme "Grenade " et le Grammy "Just the Way You Are ".

Bien que certaines des chansons sont légers , l'album est bien conçu du début à la fin. Quels résultats donne à penser que , une fois sa phase d' étoiles teenybop conclut

«Je prends le côté artiste de ce que je fais très au sérieux ", a déclaré Mars . «Je pense qu'il est de mon devoir de continuer à être un étudiant de la musique si je veux continuer à être un artiste et un producteur d'autres artistes . Vous devez garder à remplir votre esprit avec d'autres musiques . Vous devez être en avance sur la courbe " .

Une vidéo récente de Mars exécution "Grenade " sur une émission de télévision européenne , il commence avec une guitare dans une Fender Stratocaster .

Le son de type liquide qu'il reçoit de l'instrument propose un hommage à la fin de Jimi Hendrix , pas d'une façon voyante , mais d'une manière qui suggère Mars est un grand fan de la Hendrix musicalité atteint.

«Bien sûr », a déclaré Mars . " Il est le plus grand joueur de guitare dans le monde ... un gars qui Masterd cet instrument Il parlait quand il a joué et quand il a fait un solo , il a fait le cri de guitare - . . Ou fait sonner comme il venait de le l'amplificateur du diable . "

Au cours de ses concerts , Mars chante et joue de la guitare , la batterie et - sur au moins une chanson - ukulele .

Demandé comment ses effets guitare - jeu son tambour , et vice versa , il a répondu : . «Le tambour aide beaucoup quand je suis produire des chansons ou à écrire des chansons Ma connaissance de la batterie contribue plus à cet aspect , ( bien que ) je ne sais pas savoir, ô homme . je ne suis pas très à l'un d'eux . les gars dont nous parlons , la Hendrix - es , sont les joueurs de guitare . que je peux mettre des cordes ensemble et peut-être écrire une chanson , mais j'apprends tous les jours . et c'est la partie amusante . "

Mars est maintenant au travail sur son deuxième album . Il sera , promet-il, être supérieur à son premier et beaucoup mieux représenter sa vision musicale non dilué .

«Je me sens comme je sais que tout ce que j'ai fait de mal sur ce (premier) un , " at-il dit . " Non " mal ", mais les choses que je peux faire mieux . Le prochain va être mon album " .

Et que peut-il pop phénomène de la vente de plusieurs millions de faire mieux?

«Je dois vous montrer », dit-il. " Je peux vous montrer la musique mieux que je peux vous dire avec des mots. "

george.varga @ uniontrib.com ; (619) 293-2253 ; Twitter , @ georgevarga
Revenir en haut Aller en bas
http://unorthodox-bruno.forumdefans.com
 
2011-06-09 -UT San Diego - "Bruno Mars speaks: Up to the stars"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BRUNO MARS ( pure actualité )
» Bruno Mars - Uptown funk
» Bruno Mars
» 26 MARS 2011 combustibles SUDDEN DEATH OF STARS
» ARTEKNOLOGIK le forum de la TEUF dans l'Ouest

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MarsThèque :: BRUNO MARS :: 2011 Presse WEB-
Sauter vers: